top of page

Les Quatre Accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle - Don Miguel Ruiz


Si vous êtes intéressé(e) par le travail sur soi, vous ne pouvez pas passer à côté de ce livre. Avec 9 millions d’exemplaires vendus depuis sa parution en 2005, le best-seller, Les Quatre Accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle, est devenu un incontournable du rayon Développement personnel dans les librairies.

Alors que l’auteur mexicain, Don Miguel Ruiz, se destinait à des études de médecine, sa vie est totalement bouleversée après avoir connu une expérience de mort imminente. Recherchant un sens à ce qu’il avait vécu, il se tourne alors vers la civilisation très ancienne des Toltèques dont la légende dit qu’ils seraient à l’origine de toute civilisation. Rien que ça !

Il retire la substantifique moelle de leur mode de pensée et met en lumière quatre accords qui sont une véritable philosophie de vie :

- Que votre parole soit impeccable

- Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

- Ne faites pas de supposition

- Faites toujours de votre mieux


Chaque chapitre est étayé par des exemples de notre quotidien rendant la démonstration très efficace car chacun(e) peut s’y reconnaitre.


Est-ce facile de mettre en application ces Quatre Accords ? Oui et non ! Lorsque l’on termine le livre (129 pages, c’est rapide), l’on se dit que ça n’est pas bien compliqué et l’on prête attention aux situations qui nous permettent de changer notre comportement pour aller dans le sens « Toltèque ». Et puis évidemment, chassez le naturel… Les vieilles habitudes, bien ancrées, viennent se rappeler à nous. S’imprégner des règles de vie que nous propose Don Michel Ruiz demande donc de l’entraiment et de la constance. Ça n’est qu’à cette condition que votre système de pensées changera et par voie de conséquence votre quotidien.


Les Quatre Accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle – Don Miguel Ruiz – Éditions Poches Jouvence

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Abonnez-vous à notre newsletter • Restez informé

Merci de vous être abonné.

bottom of page